FOODSHARING, LES CONSOMMATEURS DISENT STOP AU GASPILLAGE ALIMENTAIRE

foodsharing_allemagne

Chaque année dans le monde ce sont près de 1,3 milliards de tonnes de nourritures qui partent dans nos poubelles. Avec ce que l’Europe jette chaque année à elle seule, on pourrait nourrir 1 milliard de personnes, soit l’intégralité des personnes qui souffrent de malnutrition dans le monde. (source : https://zero-gachis.com/fr/quelques-chiffres). Parmi les aliments jetés se retrouvent les produits des supermarchés qui approchent de leurs dates de péremption, ou encore les fruits et légumes non conformes à la vente, ce qui représente donc des aliments encore bons à consommer.

En France, le 3 février 2016 une loi pour lutter contre le gaspillage a vu le jour. Sous la pression des réseaux sociaux et des pétitions le Sénat l’a adoptée à l’unanimité. L’objet de cette loi est d’obliger les grandes surfaces alimentaires à donner leurs produits invendus à des associations qui s’occupent par la suite de les redistribuer aux populations les plus démunies. C’est une grande avancée pour la France qui a inspiré de nombreux autres pays à faire de même. Cependant ces dons passent uniquement par des conventions établies entre les grandes surfaces et les associations, elles-mêmes certifiées au préalable par l’Etat.

En Allemagne le processus est entièrement géré par les distributeurs et les consommateurs. Grâce à la plateforme foodsharing.de, les grandes surfaces, les restaurateurs et les producteurs renseignent leur surplus de produits alimentaires et par un système de géolocalisation les consommateurs inscrits les plus proches peuvent venir récupérer les produits. Dans la ville de Trèves qui compte 100 000 habitants, chaque soir ce sont environ 200kg d’aliments qui sont à distribuer gratuitement. Les membres de la communauté Foodsharing se relaient pour récupérer les dons. Avec ce surplus de nourriture des disco-soupes et des ateliers cuisine sont régulièrement organisés par la communauté.

En savoir plus sur : https://foodsharing.de