LE COMMERCE EQUITABLE EN ALLEMAGNE, DES BONNES IDEES POUR S’INSPIRER

fairtrade-products copie

En Allemagne comme en France, la vente de produits de commerce équitable est en pleine croissance. Cependant, ces produits se retrouvent bien plus fréquemment sur les étagères de nos voisins que sur les nôtres (encore un domaine où ils sont en avance décidément !).

L’Allemagne fait partie du top 3 des pays européens qui consomment le plus de produits issus du commerce équitable. En effet, au cours des dix dernières années les ventes ont été multipliées par dix et représentaient plus d’un demi-milliard d’euros en 2013. Mais comment l’Allemagne a-t-elle réussi à sensibiliser sa population et à dévélopper le réflexe équitable sur son territoire ? Voici trois pistes qui peuvent nous inspirer en France :

Le commerce équitable chez les discounters

L’élargissement des circuits de distributions des produits de commerce équitable favorise grandement l’augmentation des ventes. Depuis plus de 10 ans les discounters allemands proposent des produits équitables dans leurs rayons. Malgré tout ce que l’on peut reprocher à ces magasins (et il y a pas de mal de choses, cf « Cash Investigation » sur Lidl…), Transfair l’équivalent allemand de Max Havelaar en France, rappelle que l’objectif est de vendre le plus possible de produits équitables, de sensibiliser toute la population, et cela passe donc par des circuits différents pour toucher des classes sociales différentes, de la petite épicerie spécialisée aux grands magasins.

Le concept du « Weltladen »

Le Weltladen, qui signifie « magasin du monde » en français, est un concept de boutique qui propose uniquement des produits issus du commerce équitable. Ce sont des boutiques très connues des allemands car il y en a dans de nombreuses villes et elles portent toujours ce même nom. En plus d’être un magasin de produits alimentaires (café, thé, bananes, chocolats…), les Weltladen proposent également des produits textiles, de la décoration, de la papeterie, des bijoux, tous issus du commerce équitable, en provenance des pays du Sud. En 2017, l’Allemagne compte 900 Weltladen sur son territoire, autant de lieux qui participent à la promotion, à la sensibilisation, et à l’engagement politique envers le commerce équitable. Le Weltladen est un lieu important dans une ville, en effet les écoles, les mairies, les clubs engagés font souvent appel à ces boutiques pour approvisionner leurs événements. C’est une réelle solution alternative dans une ville, solidaire et qui n’est pas excessive financièrement.

Les « Fairtrade Towns »

L’Allemagne compte 200 Fairetrade Towns, autrement dit, 200 villes titrées et récompensées pour leur engagement auprès du commerce équitable. Le label « Fairtrade Town » est attribué à de grandes métropoles mais aussi à des villes moyennes et des petites communes qui utilisent des produits équitables pour leurs organismes publics, leurs réceptions, leurs cantines, clubs de sports etc. La présence d’un Weltladen dans la ville est également nécessaire pour remporter ce titre. Une ville labéllisée s’engage également à favoriser les initiatives citoyennes en faveur du commerce équitable, à proposer des formations ou encore à organiser des événements sur ce thème. L’idée n’est pas seulement symbolique mais elle a un véritable poids. Lorsque les habitants adoptent l’idée du commerce équitable et se l’approprient en menant des actions, en soutenant les Weltladen, cela a un effet sensible pour les personnes dans les pays de production.

Voici quelques exemples allemands qui pourraient être dupliqués en France afin de ne pas penser que bio mais aussi équitable ! Trouver le bon équilibre entre produits équitables, bio, locaux, c’est déjà s’engager pour une cause. En faisant nos courses nous pouvons décider de soutenir les grosses firmes ou les petits producteurs alors usons de ce pouvoir ! Dans mon prochain article j’aborderai l’importance politique qui se cachent derrière quelques produits.