LE STREET-MARKET LAOTIEN

streetlao


La street-food comme nous pouvons la voir en Europe ou au Japon… et elle aussi très présente dans les pays d’Asie du Sud-Est, et j’avoue que le le marché nocturne de Luang Prabang au Laos ne m’a pas laissée indifférente.

Au milieu des temples, tant réputés sur toute la planète, les stands y trouvent leur place à partir de 17h. Entre les gâteaux cuisinés de mamie, les vêtements aux divers motifs, les enceintes faites en bambou, les bijoux en argent… la rue est plaine de petites choses à acheter.

« Et oui, je rappelle qu’Agrophilia montre aussi que l’agriculture ne concerne pas que l’alimentaire mais bel et bien l’habillement également ou d’autres créations différentes. L’agriculture est partout et il est important de le rappeler. »

D’un point de vue législatif, je reste encore bleuffée par l’Asie. Presque aucune restriction ne se ressent. Pas de blabla pour vendre ce que tu veux. L’alimentaire voyage sur les sidecars, les motos… et sont vendues, comme quoi la simplicité est une belle réponse pour donner sa chance à toute personne qui le souhaite.

Une nouvelle façon de diriger l’agro-alimentaire et de mettre en avant l’aimantation d’un pays. N’est-il pas une solution pour sauver le savoir faire culinaire de certains pays comme la France ? La réglementation, c’est bien, mais n’est est ce pas un frein  à la production, la vente et par conséquent la croissance d’un pays ?

Et vous qu’en pensez vous?