À SAVOIR SUR LA CORÉE

CoreeCouverture


Tout d’abord, je vais parler ici de la Corée dans son ensemble, du Nord et du Sud, même si je n’ai pu visiter que cette dernière, car ce pays était encore uni jusqu’en 1945 ! Et qu’il ne faut pas oublier, lorsqu’on parle d’histoire, que la majorité du temps ce pays n’était pas divisé et formait une grande nation, enfin…

Le statut de la Corée est quelque peu délicat, de par sa localisation principalement, et par son implosion récemment. Voyons ensemble avec ces quelques chiffres :

  • 220 258 km2 de superficie terrestre (120 539 km2 C.Nord / 99 719 km2 C.Sud).
  • Environ 75 millions d’habitants (25 M en C.Nord / 50 M en C.Sud).
  • Situation géographie : sur une péninsule avec pour seules frontières terrestres la Chine majoritairement, et un peu la Russie. Le pays se situe entre la Chine et la Russie donc, mais également le Japon. Elle se trouve au milieu de ces trois puissantes nations, ce qui ne facilitera pas son développement, au contraire. Le pays subit successivement des influences et guerres avec les Chinois et les Japonais…
  • Le paysage : principalement des montagnes au nord (dont les plus hautes dépassent 2000 m), et des plaines au sud. Ce qui explique la pauvreté de la Corée du Nord point de vue agricole.
  • Le climat : continental au nord (avec des hivers très froids), et subtropical humide au sud. Ce qui joue encore en défaveur de la Corée du Nord.
  • Le littoral : plus de 3000 îles (principalement au sud), qui cause d’ailleurs encore aujourd’hui, de nombreux conflits avec le Japon pour leur appartenance (bien que la plupart ne représentent pas de réelles valeurs économiques, c’est une guerre territoriale qui se déroule en mer… du Japon – il y a également conflit sur le nom de cette mer…).
  • La politique/économique : dictature/communisme en Corée du Nord, et démocratie/capitalisme en Corée du Sud.
  • L’histoire (dans les grandes lignes) :
    – Fondation mythique de la Corée en 2333 av. JC, qui est très influencé par la civilisation chinoise, notamment pour l’agriculture et l’élevage des vers à soie.
    – Création des « Trois Royaumes » de 57 av. JC à 668.
    – Unification en une grande Corée de 668 à 935.
    – Invasion Mongole en 1231.
    – Tentatives d’invasions Japonaises en 1592, 1597 et 1598.
    – Invasion Chinoise en 1637, puis vassalisation.
    – Crise économique et sociale en 1894 se qui conduit à une alliance forcée avec la Chine, et alliance militaire avec le Japon.
    – 1905 la Corée devient protectorat japonais, puis annexion encore des japonais en 1910.
    – 1919 révolution contre l’envahisseur japonais, puis indépendance
    – 1945 libération et division du pays en deux zones, divisés par le 38ème parallèle.
    – De 1950 à 1953 c’est la « Guerre de Corée » : le nord sous influence soviétique tente d’annexer le sud sous influence américaine.
    – 1953 c’est la fixation de frontière. La Corée du Nord et la Corée du Sud forment deux pays.

Ceci étant pour les chiffres dits « techniques » ; maintenant je vais essayer de décrire, toujours en bref, les points clés d’après mon ressenti. Evidement il s’agit de la Corée du Sud cette fois. N’ayant pas eu plus d’informations sur la Corée du Nord ici, pourtant à quelques kilomètres de la DMZ (Demilitarized Zone)…

  • Un système de bus très performant. Il suffit d’aller dans une gare routière pour rejoindre n’importe quelle grande ville (voir les moins grandes) facilement, rapidement et à moindre coût ; pas besoin de réservation, on attend jamais très longtemps, et les sièges sont très confortables !
  • Une agriculture principalement biologique, et pourtant pas vendue sous « label bio » ; c’est une normalité ici.
  • Parler du Japon est délicat, et encore plus de la Corée du Nord ; moins chez les jeunes, mais c’est tout de même des sujets à éviter.
  • Un alphabet déroutant aux premiers abords, mais pourtant assez simple à comprendre.
  • Une cuisine épicée !
  • Un pays sûr ; pas de vol par exemple.
  • Les Coréens sont très souriants et avenants ; toujours présents pour aider une pauvre touriste égarée…
  • Les Coréens sont souvent de mauvais conducteurs.
  • En Corée on compte l’anniversaire à la date de fécondation ; j’ai donc 25 ans ici !

La Corée est donc un pays agréable à visiter, même si l’américanisation est bien engagée, cela ne retire rien aux Coréens qui sont très accueillants !