LE BREXIT

brexit-1477302_960_720

Eh oui, le Brexit est passé à 51,9%.

Cette culture anglosaxonne va-t-elle être au crochet des USA vu une aide de la Banque Centrale qui se prépare? Comment cela va bien pouvoir se dérouler dans les mois à venir? Même ma « chère » mère britannique se le demande. Etant « Scottich » va-t-elle garder son passeport britannique ou voir une fin au Royaume-UNI? Après, il est vrai que cela va se jouer entre les Etats membres du Commonwealth. Leurs accords passés vont être sûrement examinés …

« Je ne m’attendais pas à cela. Ouch! »

Le monde entier se questionne. Et nous aussi?

Agrophilia voit plus loin et reste perplexe sur l’EXIT d’autres Etats membres mais pas que. Certes les importations vers la France et le business ne pouvait pas en demander plus avec une augmentation des marges dues à la baisse phénoménale de la livre mais il y a également des points alarmant qui se dessinent. L’Angleterre peut certes surmonter son autosuffisance céréalière mais qu’en est-il pour la volaille ou autre? Les USA vont-ils sauter sur l’occasion d’avoir enfin une main mise sur ce nouveau pays libre?

Qui dit USA engendre OGM et n’oublions pas le but des USA et ses échanges avec le Traité Transatlantique…

Hmmm. Doit-on avoir peur de ce changement? L’avenir le dira. 

Rappel: La Livre Sterling avait déjà connu des moments difficiles en 2008, et pourtant les Britanniques n’avaient pas perdu espoir.