DES NANAS À FOND

Certain(e)s se demandent sûrement comment est organisé notre quotidien ?! Voilà quelques éléments de réponses.

Généralement, le réveil sonne à 7h et il faut se motiver pour s’habiller et ranger les matelas ainsi que les sacs de couchage afin de pouvoir commencer à fermer certaines sacoches. Pendant que Pauline plie la tente (ou la met à sécher selon la météo), Marie démarre la préparation du petit déjeuner. Ce n’est pas aussi facile qu’à la maison : pas de micro-onde, en fait pas d’électricité tout simplement. Nous, on a fait le choix du réchaud à bois. On le maîtrise de mieux en mieux (tout dépend du bois) et en moins de 10 minutes voilà que l’eau bout. Miam tout est prêt : café, thé, tartine de confiture ou de miel selon les goûts. Reste la vaisselle et les dernières sacoches à fermer, 10h nous sommes prêtes à partir ! Oui, il nous faut 3h entre le réveil et le départ, on s’est rendu compte que ce temps était incompressible et nécessaire pour bien commencer la journée.

Selon la météo, les dénivelés et notre état de fatigue, nous faisons environ 30 km avant le repas de midi.

Cela en comptant l’arrêt au supermarché ou au marché pour se réapprovisionner. Il est 13h passé quand on s’arrête pour pique-niquer en essayant généralement de trouver un endroit sympathique ! Après 1h30 de pause, nous repartons revigorées pour 30 km supplémentaires. Notre vitesse moyenne est de 15 km/h. Nous tenons un petit cahier des record : 55 km/h est notre maximum pour le moment !

Vers 18h, il est temps de rechercher un endroit où poser la tente. Parfois, nous choisissons des campings pour avoir une douche chaude mais il y a aussi les warm-showers (réseau d’échange et d’accueil pour les cyclos !) et le camping « sauvage ». Dans ce dernier cas, nous demandons généralement aux personnes que nous croisons s’ils connaissent les propriétaires du terrain qui nous intéresse ou nous leur demandons directement si l’on peut poser la tente dans leur jardin. Les réponses sont très souvent positives d’autant plus que nous avons l’argument d’être autonome : réserve d’eau faite auparavant, alimentation, … Quand nous avons trouvé ce bout de paradis, il est temps de déballer la tente, les affaires, de récolter des brindilles et branches pour cuisiner, de cuisiner… Après tout cela, il est souvent 22h et nous sommes contentes de rejoindre nos lits douillets.

Nous prenons encore le temps d’écrire les événements de la journée dans le cahier et voilà le moment d’éteindre les lumières.

dsc6440
Rangement matinal des affaires
dsc6455
Le thé en préparation
dsc07808
Les rencontres ont du bon : petit déjeuner de reines